Autour du pot: 221 Rue Chabanel Ouest

14-05-2018 En VedetteArticles

En ce début d’été, nous souhaitons la bienvenue au tout dernier café/bistro qui a ouvert ses portes aux 221 Rue Chabanel ouest. La propriétaire, Marie-Chantal Paquette joue la carte de la cuisine santé avec des plats saisonniers à emporter ou à déguster dans une atmosphère chic et contemporaine. À la fois comptoir gourmand et épicerie qualitative, cette destination éveille les papilles avec des choix d’assiettes abordables qui mettent en valeur la créativité du cuistot!

 

Installée depuis septembre 2017, la belle adresse devient de jour en jour la cantine des employés et des résidents du quartier. Aux fourneaux, le chef travaille sur une alimentation saine en introduisant des menus variés selon les arrivages. Les amateurs de fraîcheur y trouvent leur compte grâce aux combinaisons savoureuses de salades, de légumineuses et de charcuterie québécoise.

 

Les incontournables tartines sucrées/salées composent l’offre matinale du samedi – celles-ci accompagnées de jus pressés et d’une myriade de viennoiseries. Sans oublier le fameux Pretzel au chèvre et aux rillettes de saumon. Soucieuse de sensibiliser sa clientèle au recyclage, Marie-Chantal étoffe son offre avec des pots en verre consignés.

 

Au coin de la pièce, les produits de l’épicerie nous font également de l’œil; croustilles vegans, huiles, grignotines..tout y est! Concoctés en cuisine ou par les partenaires du café, ceux-ci demeurent appropriés en complément avec son repas ou excellents pour une idée cadeau. La propriétaire des lieux ne s’arrête pas là. Pour les prochaines semaines, elle prévoit d’ajouter une sélection de vins qui confirmeront l’audace de cette entrepreneuse confirmée

 

autour-du-pot-montreal

À propos de la rédactrice

Installée au Québec depuis 2012, Diane Martin-Graser a trouvé le meilleur moyen d’apprécier le patrimoine montréalais à travers la rédaction d’articles thématiques. Passionnée par la photographie dès ses 16 ans, celle-ci s’exerce d’abord sur de la pellicule argentique qu’elle développe en chambre noire lors de son passage à Lille. Depuis ce temps, son cheval de bataille demeure les perspectives urbaines et sociales ancrées dans une composition très contrastée. Également collaboratrice pour le blog Une Parisienne à Montréal et la 5ème édition de Printemps Numérique, Diane souhaite faire découvrir sans objection l’atmosphère singulière de la création montréalaise en suggérant un regard authentique et original.

ARTICLES SIMILAIRES
À deux pas du Marché Central, l'immense cloche de verre des Fermes Lufa ne passe pas inaperçue. Depuis 2011, ce...
Rue du Marché Central, je consomme un moment convivial durant lequel mon interlocutrice, Tilda Carbone, directrice service et développement de...
C'est dans une ancienne manufacture de la rue Louvain que Pixmob s'est installé en 2015. L'idée de peindre les foules...
Communiquez avec nous
Contact form
Sending