février 12, 2020

Ils ont choisi le DC – février 2020

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. » Le dicton pourrait s’appliquer au District Central, qui retrouve des couleurs avec l’arrivée de nouveaux acteurs économiques sur son territoire. Voici une série de 3 entreprises qui ont décidé de s’implanter récemment dans le légendaire quartier Chabanel, au cœur de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville.

 

DressYou: la mode au bout du clic

Cette plateforme créée par Jean-Christophe Dubé sert de trait d’union entre les consommateurs de vêtements et d’accessoires de mode et les détaillants. Le fonctionnement est simple: des personnes font des photos de leurs looks et les partagent. Les articles tpubliés peuvent ensuite être achetés en un seul clic, « et au même prix que sur le site web de la marque originale », précise DressYou sur son site. Cerise sur le sundae: pour encourager les partages, 5% de la valeur des articles vendus sont remis au créateur de look. « On est un Market Place », résume la directrice générale marketing, Carine Jamieson-St-Amand. La compagnie s’adresse essentiellement à des jeunes âgés entre 18 et 35 ans. Établie depuis l’été 2018 sur la rue Louvain Ouest, cette entreprise de 5 salariés entend bien poursuivre son développement, en misant notamment sur une application qui sera disponible dès le 1er mars sur Apple Store et Google Play. « L’objectif est d’augmenter le nombre de nos utilisateurs et de nos boutiques collaboratrices », souligne la co-fondatrice. Actuellement, une vingtaine d’enseignes locales font affaire avec DressYou, dont certaines sont présentes sur le territoire du District Central. « C’est une des raisons pour laquelle nous avons choisi ce quartier qui nous représente bien, car tout comme lui nous sommes à cheval entre la mode et la technologie. »

385 rue de Louvain Ouest / www.dressyou.ca

 

Groupe Motivo: priorité au savoir-faire local

Motivo, c’est l’histoire d’un virage économique réussi. Après avoir été une boutique de cadeaux reconnue, qui avait pignon sur la Petite-Italie, cette entreprise familiale dirigée par Luigi Vendittelli a changé de dimension pour devenir un partenaire de choix pour de nombreuses marques de commerce. Ces dernières font appel à ses services pour la production et le développement d’articles à leur effigie. Le Groupe Motivo compte parmi ses plus illustres clients la STM (Société des transports de Montréal), dont elle détient la licence de la marque. Le Planétarium, l’UQAM, le Musée des beaux-arts de Montréal, ou encore les restaurants Subway, ont aussi bénéficié de son expérience pour leurs collections. Pour Luigi Vendittelli, qui a appris les rouages de la production et du développement en Chine, où il a passé une quinzaine années de sa vie, rien n’est plus important que le savoir-faire local. « La majeure partie de nos produits sont fabriqués, assemblés et décorés au Québec ou au Canada », insiste le dirigeant, qui n’a que de bons mots pour le District Central. « J’adore cet endroit. Les transports en commun et le stationnement sont facilement accessibles, et les loyers encore abordables. » Côté projets, le Groupe Motivo espère ardemment décrocher une autre licence: celle de la ville de Montréal. « C’est un projet de longue haleine qui nous tient à cœur et que l’on souhaite finaliser bientôt. »

9494, boulevard Saint-Laurent, suite 900 / www.motivogroup.ca

 

CGS: l’union fait la force

Il y a quelques mois, l’entreprise américaine CGS s’implantait dans le District Central en faisant l’acquisition de Visual Next, une compagnie canadienne reconnue pour ses logiciels destinés principalement à des entreprises de la mode et de l’habillement. Ce rachat a permis au fournisseur mondial de logiciels d’entreprise et de services d’externalisation d’élargir son accès au monde du textile. « Nous sommes le premier fournisseur de solutions auprès de l’industrie de la mode », souligne Charles Benoualid, l’ancien PDG de Visual Next, aujourd’hui vice-président Recherche et développement chez CGS. Les solutions offertes visent à renforcer les activités commerciales de leurs nombreux clients, répartis dans une quarantaine de pays, dans des domaines aussi divers que les services financiers, l’hôtellerie, la technologie ou encore les télécommunications. Parmi elles, la suite BlueCherry, un logiciel de gestion de la chaîne d’approvisionnement, « reconnue comme la norme par les fournisseurs dans les secteurs de la mode, de la fabrication, de la distribution et du commerce de détail ». L’ancrage du District Central dans le monde du vêtement et de la mode a pesé dans le choix de CGS de s’y installer, « de même que son accès facilité aux transports aux communs », dixit Charles Benoualid. Depuis son implantation dans le quartier, CGS a entamé une amélioration de ses espaces. Cela s’est notamment traduit par la construction d’un centre de formation qui devrait être opérationnel à la fin du mois de mars.

8960 avenue du Parc / www.cgsinc.com

Vignes en ville investit le District Central

08/12/2020

Porté par Véronique Lemieux, le projet Vignes en ville s’est élargi au District Central, plus précisément sur le toit de la Centrale Agricole, où un 5e vignoble urbain a vu…

Read More

Riipen : L’expertise des étudiants au bénéfice de votre relance

07/02/2020

Riipen, c’est quoi ? C’est une plateforme de « maillage » et de gestion de projets entre employeurs et étudiants de l’enseignement supérieur.   À quoi sert un tel outil pour la…

Read More

Où manger son lunch dans la verdure au District Central ?

06/15/2020

Les beaux jours sont arrivés. Nous pouvons dorénavant en profiter pour prendre l’air, profiter des températures estivales et luncher en plein air. Pour souligner le retour de l’été, nous nous…

Read More
S'INSCRIRE À L'INFOLETTRE
Sending