Bloc Shop, hop! On grimpe!

06-06-2018 Articles

Les quatre propriétaires du Bloc Shop ouvrent la voie aux passionnés d’escalade de bloc sur Chabanel ouest. Une centaine de parcours attendent les sportifs débutants et confirmés dans un espace de style industriel de plus de 20 000 pieds carrés. Afin de joindre l’utile à l’agréable, Cloé, Fred, Nic et Michel ont choisi de se lancer en juillet 2014 avec un premier centre au District Central puis un deuxième à Hochelaga en 2017.

 

Le Bloc est un type d’escalade exigeant de courtes séquences de mouvements sur des parcours prédéterminés et à faible hauteur.  De manière générale, le parcours à grimper, simplement appelé « bloc », ne dépasse pas quelques mètres et permet de retomber au sol sur des matelas avec un risque réduit. Le bloc se pratique donc sans l’équipement de sécurité nécessaire à l’escalade en cordée. Les courtes séquences de mouvements font travailler la puissance et la technique. Au delà de l’aspect sportif, le bloc reste une méthode sociable et divertissante pour se mettre en forme. Dans ce décor olympien, les visiteurs peuvent souffler un peu dans l’aire de repos, de l’espace café et autour du babyfoot. Tous les vendredis soir, l’équipe du Bloc Shop invite des DJs à motiver la salle en étoffant l’ambiance musicale.

 

Derrière Bloc Shop, il y a une équipe qui se complète. Leur évolution dans divers milieux ne les a pas empêchés de combiner leur performance et leur expertise dans ce sport. Par ailleurs, leur esprit fairplay leur a permis d’instaurer une coopération étroite avec l’ensemble des salles d’escalade de Montréal en termes de libre accès pour les employés. En partenariat avec la Fondation Bouldering Montréal, Bloc Shop s’implique également dans un programme de mentorat, Progression MTL, pour donner le goût de cette pratique aux jeunes en manque de moyens.

Nick, Fred et Cloé

 

À propos de l’auteure

Installée au Québec depuis 2012, Diane Martin-Graser a trouvé le meilleur moyen d’apprécier le patrimoine montréalais à travers la rédaction d’articles thématiques. Passionnée par la photographie dès ses 16 ans, celle-ci s’exerce d’abord sur de la pellicule argentique qu’elle développe en chambre noire lors de son passage à Lille. Depuis ce temps, son cheval de bataille demeure les perspectives urbaines et sociales ancrées dans une composition très contrastée. Également collaboratrice pour le blog Une Parisienne à Montréal et la 5ème édition de Printemps Numérique, Diane souhaite faire découvrir sans objection l’atmosphère singulière de la création montréalaise en suggérant un regard authentique et original.

ARTICLES SIMILAIRES
C'est dans une ancienne manufacture de la rue Louvain que Pixmob s'est installé en 2015. L'idée de peindre les foules...
Nouvellement rebaptisé Enrico's Bistro Italien, le restaurant d'Enrico Perugini réserve à ses clients une carte ensoleillée. Depuis 2012, cet enfant...
Rue du Marché Central, je consomme un moment convivial durant lequel mon interlocutrice, Tilda Carbone, directrice service et développement de...
Communiquez avec nous
Contact form
Sending