LES ACTUALITÉS D'ICI

septembre 22, 2023

La Prairie Louvain : des tournesols pour tisser des liens

Réinventer tout un secteur de la ville n’est pas une mince tâche, mais c’est aussi un défi inspirant! À l’œuvre depuis 2017, la SDC District Central met les bouchées doubles pour transformer son immense territoire semi-industriel en un milieu de vie à dimension humaine, autant pour ses quelque 2000 entreprises que pour ses résidents. Un tel chantier ne saurait être laissé à l’improvisation. Un plan visionnaire a donc été mis en place pour redynamiser ses espaces en plaçant l’accent sur le verdissement, les initiatives locales, la mutualisation et les principes du développement durable et de l’économie circulaire. Ces efforts s’appuient sur le vaste réservoir d’expertise présent dans le quartier et sur le fort sentiment d’appartenance propres à ses acteurs locaux, regroupés au sein de trois pôles principaux : design, manufacture urbaine et technologie. En misant sur cette intelligence collective, on construit petit à petit ce qui sera le quartier d’affaires et de création de demain, en plein cœur de la métropole québécoise.

Deux participants en pleine inspiration lors de l’atelier Ici, on crée son tournesol le 12 septembre dernier

Des axes d’intervention multiples

En plus d’insister sur la création d’espaces verts et l’ajout de biodiversité, le vaste plan initié par la SDC District Central, pour répondre aux besoins de la communauté, intègre également le développement d’une signalisation et de mobilier urbain représentant la personnalité unique du quartier. Il prévoit aussi l’optimisation du transport actif avec l’aménagement de parcours sécuritaires pour améliorer la qualité des déplacements à tout moment de l’année. Afin de donner vie à tout cela, une programmation d’événements de divertissement et d’activités anime notamment l’espace convivial de l’Esplanade Louvain, aménagé dans le secteur Chabanel du District Central, reconnu comme l’un des centres névralgiques de la confection de vêtements à Montréal. Spectacles, prestations de DJ, 5 à 7, défilés de mode, séances de yoga et autres activités sont ainsi proposés pour stimuler l‘intérêt des travailleurs et des résidents, mais aussi pour contribuer à tisser des liens et faciliter l’émergence de collaborations entre les différents acteurs locaux. Des graines sont ainsi semées pour favoriser la croissance organique d’une véritable vie de quartier.

Échanges lors de l’atelier de codesign Defi l’affaire tournesol

Un immense champ de tournesols comme symbole de ralliement

En parallèle à la présentation d’événements et aux différentes activités soutenant la mutualisation des forces en présence, la SDC District Central désirait miser sur un signal fort pour marquer le déploiement de son action stratégique. Un consortium formé par Zaraté Lavigne Architectes, Humà design – deux entreprises du quartier – et En temps et lieux, s’est vu confier la responsabilité de concevoir le plan d’interventions Signature du District Central dans lequel s’insère la création de La Prairie Louvain, un premier geste d’envergure  qui reflète à la fois le passé et l’avenir du secteur. Celui-ci consiste en l’aménagement d’un champ de 10 000 tournesols sur un immense terrain vacant, adjacent à l‘Esplanade Louvain. Désormais propriété de la Ville, cet espace accueillait autrefois l’usine de munitions Montreal Works inaugurée à l’époque de la Seconde Guerre mondiale.

Créée à l’initiative de la SDC District Central, La Prairie Louvain est le plus gros investissement financier effectué par l’organisation à ce jour pour un seul projet. Sa réalisation a également bénéficié de soutiens financiers de la part de Tourisme Montréal – séduit par le potentiel attractif des 10 000 tournesols en matière d’agrotourisme – et de YUL (Aéroports de Montréal), inspiré par les valeurs communautaires qui le sous-tendent. La Ville de Montréal a également apporté une contribution en offrant gracieusement le bail et en facilitant la mise en œuvre de cette intervention monumentale. La Prairie Louvain a ainsi pu entrer en phase de réalisation au printemps 2023 pour culminer en une spectaculaire floraison à la mi-août.

La SDC District Central avec ses partenaires financiers : YUL Aéroports de Montréal, Tourisme Montréal et (sans photo) la Ville de Montréal.

Un défi relevé collectivement

Compte tenu de l’échéance rapprochée, la création d’un champ de 10 000 tournesols – occupant une superficie de 1525 m2 (17 500 pi2) sur un terrain au passé industriel – comportait de nombreux défis. Plusieurs entreprises et organisations ont été appelées à collaborer pour en permettre la réalisation. À commencer par Îlot 84 qui, à titre de producteur délégué, est responsable de l’aménagement du site et de la gestion de l’ensemble du projet. L’expertise du Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB) a notamment été sollicitée pour l’aménagement et la gestion d’une serre urbaine nécessaire à la croissance des semis. En tant qu’agriculteur urbain délégué au projet, AU/LAB effectue également la plantation, en plus d’assurer la croissance, l’entretien et la récolte des tournesols au fil des saisons. Les semences ont pour leur part été fournies par l’entreprise locale Terre promise.

En plus de passerelles-plateformes permettant de circuler à l’intérieur du jardin sur deux axes principaux, des structures de bois en forme de bacs géants ont dû être construites pour contenir la terre où poussent les tournesols, le sol du terrain de base étant contaminé. Peu à peu, les plantes ont pris leur essor, reprenant leurs droits sur ce territoire enclavé dans la zone industrielle. La Prairie Louvain a fleuri, atteignant sa maturité à la mi-août, et devenant du même coup le plus grand champ de tournesols sur l’île de Montréal. Avec ses cinq variétés de tournesols aux tailles et aux couleurs multiples, cet espace urbain inédit frappe les sens et l’imagination, reflétant l’énergie particulière qui anime le District Central. On peut choisir de l’admirer de loin ou encore de s’y engouffrer pour se détendre et se laisser absorber par son atmosphère paisible. Il s’affiche également comme un symbole distinctif ayant le potentiel de devenir un attrait touristique dans ce secteur encore méconnu.

La communauté en session de remue-méninges durant l’atelier codesign Défi l’affaire tournesol le 23 août

Un laboratoire d’idées pour exploiter la matière

Le 23 août dernier, une quinzaine d’entreprises et organisations (principalement) locales se sont réunies à La Prairie Louvain pour participer à un atelier avec l’objectif de trouver des usages pour les résidus des tournesols, une fois la saison terminée. Car les tiges, les fleurs et les graines de 10 000 plantes constituent une masse de matière substantielle qui a tout avantage à être transformée et réutilisée dans une optique de circularité. Les participantes et participants se sont ainsi répartis en petits groupes sous la direction des spécialistes de l’entreprise Percolab pour réfléchir à des solutions. Fidèle à l’esprit du District Central, cet appel à l’intelligence collective a fait ressortir de nombreuses pistes créatives pour l’exploitation des produits de La Prairie. Toutes les idées, même les plus farfelues, étaient permises.

« L’intelligence collective, c’est ce qui nous stimule, c’est notre raison d’être. Quand les gens apportent des idées, quand les gens y croient, nous y trouvons un surplus de motivation. Il n’y a jamais trop d’idées ! », Hélène Veilleux, directrice générale de la SDC District Central.

Une fois les propositions resserrées en fonction de leur pertinence et de leur faisabilité, certains grands axes d’interventions se sont dessinés. D’entrée de jeu, la comestibilité des produits du tournesol permet d’entrevoir d’intéressantes possibilités. La fabrication d’huile, la transformation des graines en produits variés, l’utilisation des boutons de fleurs et des pétales en gastronomie figurent parmi les avenues les plus évidentes. Dans la même veine, la création de bouquets pouvant être distribués à la population est une solution facile à implanter… et pourquoi pas en auto-cueillette ? Le compostage et la transformation des résidus en biocarburant pour le chauffage sont aussi des utilisations offrant un excellent potentiel, notamment pour répondre aux besoins de la serre urbaine d’AU/LAB située à proximité. La transformation des tiges en matériaux divers – qu’il s’agisse de fibres textiles, d’isolant, de matériaux de construction, de papier ou de pâte pour imprimante 3D – constitue une autre option à envisager.

Une approche éducative en collaboration avec les écoles et les centres de la petite enfance pourrait aussi être développée, invitant les petits et grands à découvrir les vertus des tournesols et de l’écologie urbaine dans un sens plus large. Davantage axé sur le divertissement, la création d’un labyrinthe sur le même espace avec les tiges, appuyée par un narratif adapté (quête, résolution de mystère, etc.) et un volet de réalité augmentée, a également été soulevée. Une première étape pourrait aussi être de consacrer les produits récoltés à la recherche pour en explorer les différentes propriétés.

Ce n’est là qu’une partie des idées qui ont été évoquées au cours de cet atelier où le formidable potentiel de l’intelligence collective s’est encore une fois exprimé de belle façon. Étant donné qu’il s’agit d’une toute première saison, il n’est pas assuré qu’une ou plusieurs de ces propositions   puisse être réalisées dès cet automne. Pour l’instant, l’autocueillette et le compostage semblent avoir une longueur d’avance, d’autant plus que les oiseaux n’ont pas attendu pour réaliser leur propre événement gastronomique… D’ici à ce que les tournesols reviennent l’été prochain, toutes ces idées auront certainement eu le temps de germer et de polliniser les esprits!

Evénement de clôture de La Prairie Louvain le 19 septembre : Le grand défilé District Central

Le District Central – Un territoire immobilier en transformation

04/12/2024

Cet article a été publié dans la revue Immobilier Commercial, Volume 17, numéro 2, page 34. Pour le consulter >>

Read More

Retour en photos : Salon du candidat 3 avril 2024

04/05/2024

Crédit photo : Charles-Olivier Bourque

Read More

Rapport d’activités 2023 – Faits saillants

03/22/2024

MOT DE LA PRÉSIDENTE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION ET DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE L’année 2023 marque une étape importante pour la SDC District Central, celle des interventions concrètes et à fort…

Read More
S'INSCRIRE À L'INFOLETTRE
Sending